Lexique

Petit lexique, pour essayer de simplifier le vocabulaire de la PMA, parce qu’à force, on s’y perd, avec tous ces termes.

 

Aménorrhée : Absence de règles. On compte la durée de grossesse en semaines d’aménorrhée, donc les semaines d’aménorrhée ou SA correspondent aux nombres de semaines depuis le 1er jour de vos dernières règles

  • SA = Semaines d’aménorrhée;
  • SG = semaines de grossesse;
  • Et SA = SG + 2 (les deux semaines pré-ovulation)

AMH : Il s’agit de l’hormone anti-mullërienne, que l’on doit souvent doser en début de parcours. En effet, comme elle décroît parallèlement aux nombres de follicules, avec l’âge, c’est un bon indicateur de l’état des lieux de la réserve folliculaire.

Bêta hCG ou BhCG : Hormone Chorionique Gonadotrope Humaine : Cette hormone est produit pendant une grossesse. C’est donc son dosage qui permettra de confirmer qu’une grossesse est en cours. S’il y a eu fécondation, le taux de hCG dépasse les 8UI/L dans le sang, lors de la nidation, puis double toutes les 48h. Attention, si l’ovulation a été déclenchée, bien attendre que le produit ne soit plus présent dans le sang pour éviter les faux résultats. On considère que l’Ovitrelle met environ 10 jours à disparaître.

IAC ou IAD : Insémination Avec Conjoint ou Avec Donneur. (Cf PMA ? Késako ?)

FIV : Fécondation In Vitro. Une des techniques de PMA. (Cf PMA ? Késako ?)

Follicule : Pour faire simple, c’est le petit sac qui contient l’ovocyte. La taille des follicules augmente pendant la 1ere partie du cycle. L’un d’eux (ou plusieurs, selon les stimulations) devient plus gros que les autres. C’est lui qui libérera son ovocyte, lors de l’ovulation. Pour info, on considère qu’un follicule est mature quand il mesure environ 18 mm. 

FSH : Hormone folliculostimulante. Lors de la première partie du cycle, cette hormone va stimuler la production d’œstradiol par le follicule.

LH : Le rôle essentiel de la LH est de déclencher l’ovulation qui survient entre 36 et 48 heures après le pic de LH. C’est donc une des hormones à contrôler pendant la phase folliculaire.

Oestradiol ou EII : Il s’agit de l’hormone sécrétée par le follicule. Cette hormone augmente pendant la phase folliculaire, jusqu’à l’ovulation. Pour info, on considère qu’un follicule mature sécrète environ 250 ng/L.

Ovocyte : Il s’agit de la cellule reproductrice féminine.

Progestérone : La progestérone est sécrétée en plus forte quantité à partir du 14e jour du cycle par le corps jaune. Elle permet le maintien et la vascularisation de l’endomètre. Elle favorise donc la nidation.

Spermatozoïde : Il s’agit de la cellule reproductrice mâle.

Syndrome d’hyperstimulation ovarienne (SHO) : Le SHO est une complication liée à la stimulation ovarienne. Les symptômes peuvent varier de la douleur ovarienne aux nausées, ou à l’augmentation de la taille de l’abdomen. En cas de doutes, n’hésitez pas à contacter un gynécologue ! Pour info, on suspecte un risque d’hyperstimulation quand le taux d’oestradiol dépasse les 2000 ou 2500 ng/L.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s